chanteuse canadienne jazz

Parmi ces émissions : 1010 Swing Club (de 1941 à 1948), suivie de Jazz Unlimited (1948 à 1965, avec l’animateur Dick MacDougal jusqu’à son décès en 1957, ensuite avec Phil MacKellar); Jazz at Its Best (1950 à 1976, avec Ted Miller à Montréal); Jazz Workshop (1954 à 1965), mettant en vedette des groupes provenant de diverses villes; Jazz Canadiana (1965 à 1971); Jazz Radio-Canada (1974 à 1980), de Winnipeg avec Mary Nelson et Lee Major; After Hours (1993 à 2001), de Winnipeg, avec Ross Porter; Jazz Beat(1983 à 2003), de Montréal, avec Katie Malloch, ainsi que Tonic, initialement animée par Katie Malloch et Tim Tamashiro, en alternance, puis seulement par Tim Tamashiro après la retraite de Katie en 2012. À Montréal, le Quatuor de jazz libre du Québec est fondé en 1967. Mélange d’éléments musicaux européens et des traditions africaines, le jazz est un style musical créé par les Afro-américains à l’aube du 20e siècle. Au cours des années 1940, la popularité de deux styles d’interprétation, soit une reprise de la musique traditionnelle de La Nouvelle-Orléans, et un nouveau style nommé « bebop », a un effet décisif sur le développement du jazz au Canada. Pianiste à ses débuts, Jane Bunnett se tourne vers le saxophone soprano après avoir développé une tendinite. D’autres orchestres voient le jour dans les années 1960, y compris ceux sous la direction du trombone Ray Sikora à Vancouver, ceux de Ron Collier, Pat Riccio et Don Thompson à Toronto, et ceux de Lee Gagnon et Vic Vogel à Montréal. Le terme relatif « avant-garde » en vient à désigner, dans les années 1980, la musique de Tim Brady, la musique actuelle de Jean Derome, Justine et René Lussier, l’approche « harmolodique » de Not King Fudge et de N.O.M.A., la musique harmonique d’Hemispheres et le style fusion-libre de Lunar Adventures. Bob Smith commence à diffuser des enregistrements sur CJOR Vancouver dès 1937; Byng Whitteker et Elwood Glover sont entendus à Toronto dès 1941 à l’émission de la CBC « 1010 Swing Club ». Quatre musiciens canadiens se retrouvent définitivement dans cette catégorie d’icônes adulées; ils ont exercé une forte influence sur le développement global de cette tradition et ont fait l’objet d’imitation. Plusieurs nouveaux développements se succèdent, sous la forme du « hard-bop », « post-bop » et le jazz modal, et d’autres déclinaisons font peu à peu leur apparition au Canada; seules les œuvres de Brian Barley, Sonny Greenwich, Lenny Breau, Claude Ranger et une poignée d’autres se les approprient, la majorité des musiciens préférant demeurer fidèles aux conventions rigides du jazz canadien. Le groupe offre des prestations à l’été 1935 à Bob-Lo Island, près de Detroit; leur style était fortement inspiré de l’orchestre américain de Bob Crosby. Plusieurs nouvelles étiquettes consacrées au jazz ou à la musique d’improvisation voient le jour au cours des années 1980 : Innovation (1981), Unisson (1985) et Unity (en 1988, voir John MacLeod) à Toronto; Parkwood (1983) à Windsor; Justin Time (1983), Ambiances magnétiques (1985) et Amplitude (qui lance des albums jazz dès 1989) à Montréal, ainsi que Victo (1987), une initiative du Festival international de musique actuelle de Victoriaville. Bien qu’historiquement, les vocalistes figurent parmi les musiciens jazz les plus populaires, peu de chanteurs sont reconnus au Canada avant 1990. Diana (Jean) Krall. Une version de cet extrait a été publiée initialement dans la « Encyclopedia of Music in Canada ». Parmi les musiciens du Canada ayant les compétences d’improvisation exigées d’un musicien solo en vogue, il y avait également le cornettiste Jimmy « Trump » Davidson, le joueur de trombone Seymour « Red » Ginzler et le saxophoniste Cliff McKay à Toronto, les saxophonistes Charlie See et Chick Inge à Vancouver, et le saxophoniste Adrien « Eddy » Paradis et plusieurs musiciens américains (par exemple les frères Johnson et Shorter) à Montréal. Vers la fin des années 1990, le style fusion connaît un mouvement de renouveau parmi les jeunes musiciens de la communauté du centre-ville (ou « downtown ») de New York. Diana Krall - Live at North Sea Jazz Festival 2013 - YouTube Au Canada, les journalistes suivants se sont consacrés au jazz : Bob Smith (Vancouver Sun); Renee Doruyter ( The Province, publié à Vancouver); Alex Varty ( Georgia Straight, publié à Vancouver); James Adams et Roger Levesque (The Edmonton Journal); Peter Stevens (Windsor Star); Helen Palmer, Alex Barris, Patrick Scott, Jack Batten, Mark Miller, Stuart Broomer et J.D. Chanteuses de jazz canadiennes Les plus belles voix du Canada sont présentées dans cette liste regroupant les chanteuses de jazz canadiennes . ), ainsi que Barry Tepperman (Coda, et Eric Dolphy, a Bio-Discography, Washington 1974, rédigé avec Vladimir Simosko). La diffusion par la CBC des prestations d’Oscar Peterson à Montréal au milieu des années 1940 joue un rôle essentiel pour établir la réputation du musicien comme étant la première étoile canadienne du jazz. : l’amplification, les synthétiseurs, etc.) Également au cours des années 1960, le grand orchestre dirigé par Dave Robbins et l’orchestre symphonique de Vancouver unissent leurs talents pour offrir quelques prestations; le bassiste du grand orchestre de Dave Robbins, Paul Ruhland, participe à plusieurs reprises. Plusieurs d’entre eux acquièrent leur renommée après avoir déménagé aux États-Unis, comme les pianistes Andy Milne, Jon Ballantyne, John Stetch, Renee Rosnes et D.D. Alors que les recettes des étiquettes traditionnelles continuent à diminuer en raison du téléchargement numérique, les étiquettes principales voient leurs listes de musiciens jazz raccourcir et un bon nombre de cadres de maisons de disques lancent leurs propres étiquettes de matériel exclusif. Jackson; la trompettiste Ingrid Jensen; les saxophonistes Seamus Blake, Michael Blake, John Nugent et Andrew Rathbun; le guitariste Kevin Breit; les bassistes Michael Bates et Chris Tarry, ainsi que les batteurs Harris Eisenstadt et Owen Howard. Parcourez l'annuaire pour découvrir l'agenda de Molly Johnson, Kellylee Evans ou encore Diana Krall avec les dates de leur tournée française. Plusieurs autres albums réalisés au cours des années 1970 sont financés et produits par les musiciens eux-mêmes. Au cours des années 1950 et 1960, le groupe le plus populaire de Toronto est le Imperial Jazz Band dirigé par le cornettiste Mike White, qui mettait souvent en vedette des musiciens américains invités. Inversement, l’étiquette RCI, véritable pilier de l’enregistrement de la musique jazz au Canada pendant de longues années, met un terme à ses activités musicales en 1991 et consacre son dernier album de la série « Anthology of Canadian Music » (Anthologie de la musique canadienne) au jazz; les 51 pistes sont tirées des archives de sa propre étiquette, ainsi que de catalogues commerciaux. Le free-jazz fait son apparition au Canada par le biais du Artists’ Jazz Band, formé à Toronto en 1962. Maria Manna, (born as Maria Antonia Cocquio; February 26, 1961) is a Canadian singer, actress, and minister.She is known for her reign as "Klondike Kate" for the years 1999 and 2000. She has three sisters and one brother. # honeysucklerose # jazz # chanteuse. Il se caractérise par sa nature improvisée, sa vitalité rythmique (par ex. Vers la fin des années 1970, les formations de musique latine commencent à se multiplier. Des festivals de plus petite envergure se développèrent également dans des régions moins peuplées, y compris à Pender Harbour en Colombie-Britannique, à Guelph en Ontario, à Rimouski au Québec, ainsi que dans la ville de Québec. "Cari has complemented her formal education (McGill University – Montreal – Bachelor of Music in Opera Performance, London’s prestigious Royal Academy of Music, Master’s in Voice Performance and Voice Teacher Licenciate), with studies of varied repertoire that focus on … L’influence d’un autre américain innovateur, le saxophoniste Ornette Coleman, ne se fait pas sentir avant le début des années 1980; plus tard, c’est par l’entremise de son groupe d’influence rock Prime Time (qui prônait l’approche des « harmolodics »). She also trained as a ballerina, but a knee injury at age 15 ended her ballet career. Une chaîne jazz commerciale, CJAZ, connaît une brève période de popularité à Vancouver au cours du début des années 1980. Au début des années 1990, l’adoption massive des technologies numériques favorise la mise sur pied de plusieurs nouvelles étiquettes, dont certaines agissent à titre d’entreprise individuelle consacrée à un seul musicien, ou une seule formation. 0:16. : la musique de chambre au cours de la « troisième vague » des années 1950, le rock et le R et B dans un style fusionné au cours de la fin des années 1960), mais ces changements provenaient habituellement d’une innovation et d’une transformation internes. Les mieux connus d’entre eux, le pianiste Paul Bley et le trompettiste Kenny Wheeler, évoluent à un niveau international. Wallflower est le douzième album studio de la chanteuse et compositrice canadienne Diana Krall, sorti le 3 Février 2015.. Toutes les chansons sont des reprises des années 70 ou 80 sauf pour une inédite signée Paul McCartney, If I Take You Home Tonight. Bley devient ensuite un membre clé de l’influent trio du clarinettiste Jimmy Giuffre (accompagnés du bassiste Steve Swallow). Le mouvement du troisième courant s’épanouit au Canada au même moment où il prend de l’ampleur ailleurs dans le monde, en grande partie grâce au travail de Norman Symonds, Ron Collier et d’autres étudiants de Gordon Delamont, qui utilisent tous la fugue, la sonate, le concerto grosso et d’autres formes musicales comme canevas d’improvisation pour les orchestres jazz. John Gilmore, Who's Who of Jazz in Montréal (Montréal, 1989). Français : Diana Krall née le 16 novembre 1964 à Nanaimo en Colombie-Britannique au Canada, est une pianiste et chanteuse de jazz canadienne. À l’aube des années 1990, plusieurs des principales universités canadiennes offraient des cours de musique jazz dans le cadre de leur programme complet de formation musicale, mais le baccalauréat en musique jazz ne devient accessible qu’au cours des années 2000. Certaines de ces étiquettes parviennent à établir un auditoire international, au moyen de la distribution de contrats de licences ou de livraison numérique. Ils se produisent dans des châteaux, clubs de jazz et salles de concert à Paris - comme Le Zèbre, Le Réservoir et L’Ermitage et jouent régulièrement pour des fêtes et des mariages dans des hôtels - au Crillon, au George V et à la … Au début du XXIe siècle, le jazz occupe une place de plus en plus importante dans le syllabus de plusieurs universités et collèges canadiens et partout ailleurs, mais la transmission orale de cette tradition demeure prépondérante. Related Videos. La plupart des avancées harmoniques et rythmiques du jazz ne sont assimilées au Canada que dans les années 1980. Find album reviews, stream songs, credits and award information for Chanteuses de Jazz: 1921-1939 - Les Chanteuses De Jazz on AllMusic - 1997 Paul Bley est un personnage important du mouvement « free-jazz » du début des années 1960; ses trios servent de modèles à plusieurs pianistes américains, européens et canadiens. D’autres formations notoires font leur apparition dans les années qui suivent, comme Accento Latino, Coconut Groove et le Montuno Police (toutes deux dirigées par le percussionniste Rick Lazar), l’Orquesta Fantasia et le Ramiro’s Orchestra dirigées par Ramiro Puerta à Toronto; Arôma, Denis Fréchette Ad Lib, Québa, le chanteur et guitariste brésilien Paulo Ramos, et la percussionniste brésilienne Assar Santana et son groupe Chamel #6 à Montréal; Papa Mambo and His Gringos, dirigé par le percussionniste Rodrigo Munoz à Winnipeg, l’Afro Latin Sextet dirigé par la claviériste Kathy Kidd, ainsi que les groupes dirigés par Ray Piper et Salsa Ferreras (dirigé par le percussionniste Salvador Ferreras) à Vancouver. À l'origine pianiste et chanteuse occasionnelle, Diana Krall développe une manière solide d'interpréter des chansons d'amour du répertoire américain qui renouvelle le rôle de la femme dans le jazz. Cette catégorie contient les 14 pages suivantes. catégorie « Chanteur de jazz canadien Â», https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Catégorie:Chanteuse_de_jazz_canadienne&oldid=177109360, Projet:Amérique du Nord/Catégories liées, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions. gg.ca. Étant lui-même diplômé des programmes de musique classique de la Juilliard School et du Royal Conservatory of Music, Phil Nimmons se joint au pianiste Oscar Peterson et au bassiste Ray Brown en 1960 pour mettre sur pied l’Advanced School of Contemporary Music, exploitée à partir de la résidence torontoise de Peterson. Mark Miller, The Miller Companion to Jazz in Canada and Canadians in Jazz (Toronto, 2001). D’autres étiquettes canadiennes démontrent un intérêt sporadique envers les musiciens jazz au cours de cette période : Arc Records (Pat Riccio); Attic Records (Boss Brass, pianist Joel Shulman); Capitol Records (Lee Gagnon et le vibraphoniste Yvan Landry); Chateau (Trump Davidson); Canadian Talent Library Trust (CTL) (Norm Amadio, Ron Collier, et plusieurs autres); GRT (Moe Koffman, la formation Dr. Music de Doug Riley); Hallmark Recordings (la formation Imperial Jazz Band, de Mike White), ainsi qu’Umbrella (Boss Brass et Humber College). Bien que l’influence du jazz se soit fait clairement sentir dans divers genres musicaux au cours de ses premiers 100 ans d’existence, il s’est aussi taillé une place au niveau international alors que des musiciens d’origine étrangère, dont plusieurs Canadiens, s’approprient et adaptent un bon nombre de ses traditions. En 2000, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) émet une licence à Canwest Media , basé à Winnipeg, pour la mise sur pied de CoolTV, une chaîne de télévision consacrée à la diffusion de vidéos de musique, de spectacles et de films à contenu axé sur le jazz. Une collaboration similaire a lieu en 1984, entre le Boss Brass et l’orchestre philharmonique de Toronto, qui offrirent une prestation d’œuvres commandées par Louis Applebaum, Victor Davies, Harry Freedman, Rob McConnell, Ian McDougall et Rick Wilkins.

Policier Au Canada Salaire, élevage Sacré De Birmanie Ille-et-vilaine, Imprimeur Italien Mots Fléchés, 31 Boulevard Gambetta Nîmes, Alice Garden Trampoline Filet, Les Moments De La Journée En Néerlandais, Perceuse Black Et Decker Bl188e2k, Rdv Dentiste Melun, Az Launcher Mac, Repère D'alpiniste 5 Lettres, Maison à Vendre Avignon 1ere Ceinture,

  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

You May Also Like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *